23/01/2010

PETITION - EUTHANASIE DE COMPLAISANCE !!!

S.V.P. CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS, NE LAISSEZ PLUS MOURIR DE PAUVRES ANIMAUX INNOCENTS EN BONNE SANTE !!! MERCI POUR EUX !!!
PETITION
NAYS
 
 
 
 

 




Encore une fois,celui qui abandonne s'en sort bien ! ! !
et celui qui subit ,c'est l'abandonné
Pother était un magnifique chien en pleine santé
son seul tord a été d'être encombrant et gênant
il a été assassiné par un vétérinaire complaisant
qui ne mérite pas ce titre...Un salaud !
Mon coeur saigne de tant d'injustice
Pother ,où que tu sois ,pardonne nous de ne pas
t'avoir protégé et sauvé de ce magma humain..
Vous êtes libres de ne pas signer ,si vous ne vous sentez pas concerné
 Moi, je l'ai fait !..Pour lui ,et tous les autres poilus , victimes de tant
d'injustice !

   Coco



 

Commentaires

BONJOUR JEAN PAUL tu sais mon amie JACKELINE et son mari ont aussi adopter deux galgos que tu peux voir sur mon postavant celui ou tu m'as répondu se sont des personnes extraordinaires même son mari malade hospitalisé a BRUXELLES elle s'est occupé toute seule de ses trois chiens
voila c'est ma grande amie tu sais elle m'appelle "" ma petite Française "" je trouve ça super sympa
gros bisous JEAN PAUL
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : fruitsconfits | 25/01/2010

bonjour Jean-Paul malheureusement nos signatures n'ont pas servi il a été endormi..mais il faut persévérer pour les autres
j'ai été très contente en lisant ton mail pour les deux petites
gros bisous et bonne fin d'aprem

Écrit par : nays | 26/01/2010

Il y a vraiment de quoi s'occuper des vétérinaires faisant des euthanasies de confort. Voici des extraits du Code Pénal indiqué par un ami connaisseur du code pénal et s'appliquant à ce cas:

- répression des atteintes volontaires à la vie d'un animal

Art. R 655-1 du Code Pénal
Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 5e classe, soit une amende de 762,25 € (5 000 F) à 1 524,5 € (10 000 F) (montant qui peut être porté à 3 049 € (20 000 F) en cas de récidive lorsque le règlement le prévoit).

- Répression de la cruauté envers les animaux
Art. 521-1 du Code Pénal
Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 622,45 € (50 000 F) d'amende. En cas d'urgence ou de péril, le juge d'instruction peut décider de confier l'animal, jusqu'au jugement, à une œuvre de protection animale déclarée.


Le fait de donner la mort involontairement à un animal par maladresse est aussi punissable, alors un acte comme celui qui vient de se passer...
- répression des atteintes involontaires à la vie d'un animal

Art. R 653-1 du Code Pénal
Le fait par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou les règlements, d'occasionner la mort ou la blessure d'un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 3e classe, soit une amende de 152,45 € (1 000 F) à 457,34 € (3 000 F).
En cas de condamnation du propriétaire de l'animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l'animal à une œuvre de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.

Il faut de toute urgence informer de cet acte la Direction Départementale des Services Vétérinaires, d'autant plus qu'il y avait accord d'une Association de Protection pour la prise en charge de Pother.

Ca, c'est pour la propriétaire et le véto.

Pour le véto, il y a non respect déontologique et de l'éthique de la charte vétérinaire : cette euthanasie n'est absolument pas justifiée pour raison de santé, ou de salubrité publique. Cette charte, il s'engage à la respecter et l'appliquer dés sa sortie de l'école vétérinaire.
En l'espèce, c'est une euthanasie de confort, absolument interdit par la loi. L'animal doit d'abord être confié à une association de protection, pendant un laps de temps clairement défini par les textes, aux fins de replacement, et de sauvegarde de la vie animale. Ce même en cas de placement administratif pour divagation par exemple !

Écrit par : Patouland | 27/01/2010

bonsoir si par hasard vous avez des reponses dites le moi : dans le cas d'un refuge qui a euthanasié 3 chiens sans raison , qui a refusé pas moins de 10 familles pour l'un de ces chiens (ils avait tous moins de 5 ans ) que peut faire la loi ? est que c'est puni ou alors il faudrai que tout les chiens soient eutha avan qu'il reagisse ??? aidez moi je vous en supplie jpeux pas les laissez continuer comm sa ....

Écrit par : angele | 27/01/2012

Les commentaires sont fermés.